LE PROJET

La Coop d’initiation à l’entrepreneuriat collectif (CIEC) regroupe quinze jeunes âgés de 12 à 17 ans qui, avec l’appui de leur communauté, mettent sur pied leur entreprise coopérative. Les membres de la CIEC, appelés Les Fourmis, créent ainsi leur propre emploi d’été en plus de développer des qualités et des compétences entrepreneuriales et coopératives. Cette expérience permet aux jeunes d’apprendre à communiquer, à donner leur opinion, à prendre des décisions, à résoudre des problèmes, à s’organiser, à être en relation avec des personnes significatives (coordonnatrices, comités locaux, parrains, communauté, etc.), d’acquérir du leadership et même de gagner de l’argent tout en se préparant au marché du travail!

En s’impliquant au sein d’une CIEC les jeunes ont la possibilité d’offrir différents services à leur communauté tels que divers menus travaux et bien d’autres projets dont ils sont les initiateurs. Les jeunes entrepreneurs prennent ainsi conscience de leurs capacités et de leurs responsabilités collectives dans le but de transformer leur milieu selon leurs besoins et leurs aspirations. La volonté première de ce projet d’éducation coopérative est de favoriser l’autonomie chez les jeunes en leur offrant un lieu de travail, des moyens, des ressources, de la formation et un support continu afin qu’ils puissent s’approprier leur projet collectif.

En s’impliquant au sein d’une CJS, les jeunes ont la possibilité d’offrir différents services à leur communauté tels que divers menus travaux et bien d’autres projets dont ils sont les initiateurs. Les coopérants prennent ainsi conscience de leurs capacités et de leurs responsabilités collectives dans le but de transformer leur milieu selon leurs besoins et leurs aspirations. La volonté première de ce projet d’éducation coopérative est de favoriser l’autonomie chez les jeunes en leur offrant un lieu de travail, des moyens, des ressources, de la formation et un support continu afin qu’ils puissent s’approprier leur projet collectif.

La conformité des CIEC avec le droit du travail

La CIEC, en tant que projet éducatif qui vise la familiarisation des jeunes au marché du travail, est conforme au droit du travail.  Les règles concernant les heures travaillées, le salaire minimum et le travail des enfants sont respectées.  Toutefois, les jeunes entrepreneurs sont payés aux contrats selon une estimation convenue avec le client.

Il faut savoir qu’il n’y a pas d’âge minimum pour travailler.  Le Code civil prévoit que le mineur de 14 ans ou plus est considéré majeur pour les actes de son travail.  Autrement dit, il n’a pas 18 ans, mais il est considéré comme tel.  La loi sur l’instruction publique impose des restrictions pour les travailleurs de moins de 16 ans sur les heures travaillées pendant l’école.

Il appartient à chaque jeune de déclarer ses revenus annuels, soit en produisant eux-mêmes une déclaration ou en le faisant sur la déclaration de leurs parents. Tous les jeunes entrepreneurs doivent donc avoir un numéro d’assurance sociale.

La santé et la sécurité au travail

Compte tenu du projet, les jeunes entrepreneurs ne sont pas couverts par la CSST.  Toutefois, les coordonnatrices participent à un atelier sur les principes de santé et sécurité dans le cadre des activités d’une CIEC, afin d’enseigner aux jeunes comment travailler en toute sécurité.  Rien n’est laissé au hasard et tout est mis en œuvre pour prévenir les accidents.  Avant tout contrat, les coordonnatrices s’assurent que les lieux et les tâches sont sécuritaires.  Aucun effort n’est épargné pour prévenir les risques de blessures.

De plus, les entrepreneurs sont couverts par une assurance privée qui couvre la plupart de leurs activités.  Cette assurance offre une indemnité en cas de blessures.

NOTRE ÉQUIPE

LES COORDONNATRICES

Katty Champagne 

Coordonnatrice, profil gestion 

Âgée de 27 ans, elle est étudiante en administration des affaires et a aussi étudié en travail social. Elle est maman de trois jeunes enfants, a coordonné un projet d’aide humanitaire de 2010 à 2011 pour un voyage au Cameroun et était secrétaire de deux conseils d’administration pendant quatre ans. C’est son premier mandat au projet CIEC comme coordonnatrice dans le profil gestion. On la distingue par sa persévérance et sa grande joie de vivre.

Janie Brault-Dumais

Coordonnatrice, profil animation

Âgée de 21 ans, elle est étudiante à la technique de physiothérapie au collège Montmorency de Laval. Elle en est à sa première année au projet CIEC de Mont-Laurier, profil animation. Elle a fait du bénévolat en animation au centre Marie-Clothilde de Joliette en 2015. Elle a aussi fait de l’improvisation et du théâtre au secondaire et au cégep (2014-2017). Elle a participé à plusieurs spectacles de chant au secondaire. Elle se démarque par son sourire et par son dynamisme.

LE COMITÉ RESSOURCES HUMAINES

Maxime Constantineau

Olivier St-Pierre

Léopold Desjardins

Gloriana Villeneuve

Sara-Maude Pelletier

 LE COMITÉ MARKETING

Rébeca Fournelle

Mathieu Philion

Jacob Hurtubise

Annabelle Turcotte St-Cyr

Coralie Manseau

.

 LE COMITÉ FINANCES

Victor Aubry

Roxane Guay

Maylie Carruthers

Florence Lépine

Naomy Fontaine

 

NOTRE ADRESSE

601 rue de la Madone, 2e étage
Mont-Laurier (Québec)  J9L 1S8

 

 

NOUS JOINDRE

Téléphone : 819 623-5051 poste 248
Courriel : info@ciecmontlaurier.ca